Ami(e)s de Mère Marie-Léonie

Credo de Mère Léonie
Juin 2019

Je crois en l’Esprit-Saint…
Mère Léonie a cru à Dieu le Saint-Esprit.

Ga 5, 16-25
Or, je vous dis : laissez-vous mener par l’Esprit et vous ne risquerez pas de satisfaire la convoitise charnelle. Car la chair convoite contre l’esprit et l’esprit contre la chair; il y a entre eux antagonisme, si bien que vous ne faites pas ce que vous voudriez. Mais si l’Esprit vous anime, vous n’êtes pas sous la loi. Mais le fruit de l’Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi; contre de telles choses il n’y a pas de loi. Or ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. Puisque l’Esprit est notre vie, que l’Esprit nous fasse aussi agir.

Du livre : Une Mère toute de cœur, pages 191-192
Elle a peu parlé de l’Esprit-Saint. Elle l’a surtout intensément rayonné en elle! C’est lui qui nous tourne vers le Père et qui nous fait dire : Abba, «petit papa d’amour»; c’est lui qui nous tourne vers le Fils et qui nous le fait accepter comme Seigneur et Sauveur; c’est lui qui nous pousse vers nos frères et qui nous fait un cœur fraternel, capable d’accueil, d’écoute, de partage, d’amour, de pardon.

Mère Léonie rayonnait de Dieu; elle avait pleine confiance dans le Père, Amour et Providence; elle était toute centrée sur son Fils Jésus, notre Sauveur; elle était tout amour pour son prochain, et sa vie rayonnait de joie, de paix, de patience, de bonté, de bienveillance, de douceur, de maîtrise de soi, et donc des fruits de l’Esprit dont parle saint Paul dans son Épître aux Galates.

 Elle vivait donc, à n’en pas douter, de la présence de l’Esprit Saint! Elle écrira : Nous avons grand besoin de la lumière de la «grosse lampe» du Saint-Esprit, surtout quand vient le temps de la retraite annuelle… il est bien nécessaire, n’est-ce-pas, que le Saint-Esprit mette sa grosse mèche à sa lampe afin qu’elle nous éclaire bien sur ce que nous avons à faire… Elle donnera même des conseils sur la dévotion au Saint-Esprit : «Adressez-vous donc, âme chrétienne, avec une entière confiance au Saint-Esprit dans vos besoins… consultez-le dans vos doutes… il ne manquera pas de vous éclairer et de vous faire prendre une décision salutaire.»

Réflexion :

Le Saint-Esprit est donné à tous les croyants, sans exception ni condition autre que la foi en Jésus Christ. Il est donné aux croyants comme acompte ou garantie de leur glorification à venir. Seule notre obéissance aux commandements de Dieu permet à l’Esprit d’agir librement en nous. Parce que nous sommes toujours affectés par le péché, il nous est impossible d’être toujours remplis de l’Esprit Saint. Le sacrement de réconciliation nous remet en union avec Dieu et renouvelle notre engagement à nous laisser conduire par l’Esprit.

Dans mes difficultés, est-ce que je pense d’invoquer le Saint-Esprit pour qu’il m’éclaire?

Comment je le prie?


Désirez-vous devenir
« Amis de Mère Marie-Léonie » ?

Inscription - Amis