Ami(e)s de Mère Marie-Léonie

Credo de Mère Léonie
Mai 2019

…le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts…
La somme de tout le mystère de notre rédemption.

1 Jn 4, 7-15

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est Amour.

 En ceci s’est manifesté l’amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui. En ceci consiste Son amour; ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est Lui qui nous aimés et qui a envoyé son Fils et victime de propitiation pour nos péchés.

Bien-aimés, si Dieu a tant aimé, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais contemplé. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, en nous son amour est accompli. À ceci nous reconnaissons que nous demeurons en Lui et Lui en nous; c’est qu’il nous a donné de son Esprit. Et nous, nous avons contemplé et nous attestons que le Père a envoyé son Fils, le sauveur du monde. Dieu demeure en lui et lui en Dieu. Dieu est Amour; celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu en lui.

Du livre : Une Mère toute de cœur, pages 185-187

Lorsque nous adorons le Cœur très sacré de Jésus-Christ, nous adorons en lui et par lui Tant l’amour incréé du Verbe divin. Que son amour humain, ses autres sentiments et ses autres vertus, puisque c’est l’un et l’autre amour qui ont poussé notre Rédempteur à s’immoler pour nous et aussi pour toute l’Église. Le culte du Cœur très sacré de Jésus est, en substance, le culte de l’amour que Dieu a pour nous en Jésus et, en même temps, la pratique de notre amour envers Dieu et les autres.

À la suite de tous les papes depuis Léon XIII, lequel a consacré le genre humain au Cœur de Jésus le 11 juin 1899, Mère Léonie fut, elle aussi, profondément attachée à cette dévotion. Elle la vivait plus particulièrement par la communion tous les premiers vendredis du mois, par les Heures Saintes passées devant le Saint-Sacrement et par la célébration de la fête du Sacré-Cœur de Jésus en juin de chaque année.

Sa première démarche à Sherbrooke fut de demander la faveur de l’exposition du Saint-Sacrement le premier vendredi du mois. C’est là qu’elle passa de longs moments à faire ses amours au Sacré-Cœur. En 1903, elle demanda la même faveur de l’exposition du Saint-Sacrement pour la fête du Sacré-Cœur. Elle s’était d’ailleurs personnellement consacrée au Sacré-Cœur. À titre d’exemple, cette prière explicite que l’on trouve dans ses écrits : «Très doux Cœur de Jésus, je vous consacre aujourd’hui et pour toujours : mon esprit pour méditer vos commandements et vos conseils, mon cœur pour les aimer, mon corps et toutes mes puissances pour les mettre en pratique.»


Réflexion

O Jésus, qui avez dit : «En vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira !» voici que je frappe, je cherche et je demande la grâce…

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en vous.

O Jésus, qui avez dit : «En vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon Nom, il vous l'accordera !» voici qu'en votre Nom je demande la grâce....

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en vous

O Jésus, qui avez dit : «En vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point!» voici qu'en m'appuyant sur l'infaillibilité de vos saintes paroles je demande la grâce...

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en vous.

Comment je manifeste mon amour à Dieu qui est si bon et si aimant?


Désirez-vous devenir
« Amis de Mère Marie-Léonie » ?

Inscription - Amis