Ami(e)s de Mère Marie-Léonie

Chers Amis de Mère Marie-Léonie,


Voici les trois derniers mois de notre année de prière continuelle pour la paix. L’animation changera de thème mais prier pour la paix sera toujours nécessaire car elle est très vulnérable.

Le Pape François a dit : Pour faire la paix, il faut du courage, bien plus que pour faire la guerre. Il faut du courage pour dire oui à la rencontre et non à l’affrontement ; oui au dialogue et non à la violence ; oui à la négociation et non aux hostilités ; oui au respect des accords et non aux provocations ; oui à la sincérité et non à la duplicité. Pour tout cela, il faut du courage, une grande force d’âme ».

L’histoire enseigne que nos seules forces ne suffisent pas. Plus d’une fois, nous avons été proches de la paix, mais le malin, par divers moyens, a réussi à l’empêcher. Nous savons et nous croyons que nous avons besoin de l’aide de Dieu. »

Nos efforts ont été vains.

À présent, Seigneur, aide-nous Toi ! Donne-nous Toi la paix, enseigne-nous Toi la paix, guide-nous Toi vers la paix... Que du cœur de chaque humain soient bannis ces mots : division, haine, guerre ! Seigneur, désarme la langue et les mains, renouvelle les cœurs et les esprits, pour que la parole qui nous fait nous rencontrer soit toujours « frère, sœur », et que le style de notre vie devienne : shalom, paix, salam !

Mère Marie-Léonie savait qu’il était nécessaire que la paix et l’amour soient dans notre cœur pour le rayonner ensuite. « Quel bonheur, quelle douce paix l’on goûte en s’aimant bien les unes les autres. »

« J’aime cet empressement à vous rendre mutuellement service, continuez ainsi ; c’est la plus belle preuve que vous avez la charité parmi vous autres et que le bonheur et la paix règnent dans votre maison. »

Que Dieu et bienheureuse Marie-Léonie nous aident à concrétiser cette paix en nous et autour de nous en tout temps et en tous lieux.

Heureuse période estivale,

Rachel Lemieux, p.s.s.f.        mai 2022


Août 2022
                                   Être des agentes de paix

Suggestion : Mettre devant vous, une bible ou une image ou une photo d’une personne qui est une agente de paix dans votre milieu.

Dans le silence et le calme, je demande au Seigneur la grâce d’être une agente de paix dans mon milieu familial, au travail et aux endroits où je me déplace. Vivre dans la paix met en moi des forces d’amour, de tolérance, de partage, de joie et de pardon. Que cette paix m’habite pour la rayonner autour de moi et soit en même temps un témoignage de l’amour de Dieu pour eux.

Le Seigneur Jésus, par sa vie est l'exemple même des valeurs nécessaires pour demeurer dans la paix, facteur d'unité de son corps. Être des personnes de paix, c’est travailler à des relations paisibles avec les autres. Elle ne vaut que si elle est à la fois personnelle et collective.

« Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! » Mt 5, 9

« Éloigne-toi du mal, et fais le bien; recherche et poursuis la paix. » Ps 34, 14

« Que celui qui volait ne vole plus; qu’il prenne plutôt la peine de travailler de ses mains, au point de pouvoir faire le bien en secourant les nécessiteux. De votre bouche ne doit sortir aucun mauvais propos, mais plutôt toute bonne parole capable d’édifier, quand il le faut, et de faire du bien à ceux qui l’entendent. Ne contristez pas l’Esprit Saint de Dieu, qui vous a marqués de son sceau pour le jour de la rédemption.  Aigreur, emportement, colère, clameurs, outrages, tout cela doit être extirpé de chez vous, avec la malice sous toutes ses formes.  Montrez-vous au contraire bons et compatissants les uns pour les autres, vous pardonnant mutuellement, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. » Ep 4, 28-32

« Vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix. » Ep 4, 3

« Que votre modération soit connue de tous les hommes. » Ph 4, 5

Lors de son témoignage, au procès de béatification, Sœur Marie-Anne Coutu a brossé un magnifique tableau de Mère Léonie. « Mère de ses Filles » : « Patiente, charitable toujours, elle répandait autour d’elle une paix, une confiance, qui prenait comme naturellement le caractère de la vénération. Faire du bien aux autres était pour elle un vrai plaisir. Elle savait donner le conseil propice à qui recourait à sa vaste expérience dans le gouvernement. Elle savait écouter avec sympathie, éclairer avec douceur, panser une blessure avec un sourire, parfois même, faire un petit cadeau. Notre Mère avait une âme pacifique capable d’apaiser les soulèvements les plus pénibles. Elle voyait les choses qui devaient être redressées ou corrigées; elle attendait le temps de voir si la chose était bien vraie avant d’agir. Quelle bonté pour nous! »

Réflexion

La source d’une paix durable est en Dieu et il a envoyé Jésus, don de la paix pour notre monde. Être agente de paix, c’est vivre selon le désir de Dieu avec l’aide de l’Esprit Saint pour qu’en toutes situations, paroles et gestes soient au service de la paix. Pour la rechercher en tout temps et en tout lieu, il est nécessaire de puiser en lui cette paix pour la faire grandir et la communiquer.

Pour demeurer agente de paix dans mon milieu, je répète souvent dans la journée : Heureux ceux qui procurent la paix. Merci Seigneur pour la paix que tu me donnes et aide-moi à la rayonner par ma vie.

Désidez-vous devenir « Ami(e)s de mère Marie-Léonie » ?

Inscription - Amis